François Hollande, le président non marié…

Le mariage est le seul garant de la reconnaissance de paternité, fondement de la famille patrilinéaire. Le sexe hors mariage engendre des enfants sans père. Dans toute société patriarcale traditionnelle, le sexe hors mariage est interdit, la femme surveillée, soumise et réprimée, la chasteté et la virginité sacralisées. La fin du mariage provoque irrémédiablement la fin de la paternité.

François Hollande, le premier président non-marié

François Hollande est le premier président à vivre officiellement en concubinage et à n’avoir jamais été marié. Ce fait historique atteste du déclin du mariage au sein de nos sociétés. Lors des dernières présidentielles, un journaliste d’extrème-droite (l’E.D. catho-moralisatrice très patriarcale) avait écrit ceci contre Ségolène Royal :

« Le pere est celui que designent les noces. Il n’y a pas eu de noces. [...]. Sur le plan familial, sexuel et genital, Segolene est hors la loi. Si elle est elue, ce n’est pas seulement une femme que nous aurons au sommet de ce qui nous reste d’Etat, mais une femme qui professe, tranquillement en acte, le mepris le plus absolu pour l’institution du mariage. Non une Messaline qui multiplie les amants, un etre a la conduite privee scandaleuse, mais l’inverse, une moralisatrice mere de famille modele qui ignore le mariage. On ne peut pas rever subversion plus radicale de l’institution qui est, en droit et en fait, le socle de l’ordre social. Quand les etres d’exception, qui s’exposent a la premiere place, detruisent les institutions en les meprisant, c’est le peuple entier qui est perdu.« - Jacques Tremolet de Villers, « Ségolène, si elle etait elue« , Present n°1122 du Mercredi 22 novembre 2006, page 4.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 997 autres abonnés