Matriarcat en Océanie : austronésiens matriciens, et patriarcat mélanésien récent

Matriarcat Ifugao (îles Philippines)
Situés sur les îles Philippines, les Ifugao ont conservé des usages matriarcaux. La filiation est maternelle et les femmes sont les gardiennes de la tradition appelé le hudhud (chants narratifs) que l’on pratique lors des semailles et la récolte du riz.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Jardwadjali (Australie)
Les Jardwadjali font parties des rarissimes sociétés aborigènes qui sont restées matrilinéaires. La plupart pratiquent un patriarcat très dur, bien antérieur à la colonisation européenne.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Maenge (Papouasie)
C’est l’une des rares sociétés papou restée matrilinéaire. Anarchistes, les mères possèdent encore la terre. Cependant, le nouveau culte du sperme vient détrôner celui du sang maternel. C’est le père qui conçoit l’enfant, la mère n’apporte que l’âme.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Marshallais (îles Marshall)
Le peuple marshallais est une société équilibrée de type matrilinéaire, dans laquelle l’homme jouit cependant d’une grande autorité. Les femmes sont toujours plus nombreuses à occuper des postes de responsabilité, notamment dans le Gouvernement.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Minangkabau (Indonésie)
Avec un effectif de 8 millions d’individus, les Minangkabau constituent la plus grande société matriarcale du monde. Ils forment aussi l’élite politique et économique de l’Indonésie. Découvrez un islam qui privilégie une organisation familiale matrilinéaire.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Palao, Nauru et Chuuk (Micronésie) : Ces îles paradisiaques du Pacifique recèlent de nombreuses sociétés matriarcales. Les chefs sont élus par les femmes et reconnus par l’État. Mais leur religion féminine est menacée par le christianisme. Cependant, ils conservent des mœurs sexuelles débridées.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Tahitien
Les familles tahitiennes sont claniques et la polyandrie est attestée. L’île de Tahiti a aussi été gouvernée par des reines, dont la célèbre Pomare IV qui le devint à l’âge de 14 ans.
——————————————————————————————————–
Matriarcat Trobriandais (îles Salomon)
Ce peuple paradisiaque des îles Salomon jouit d’une très grande liberté sexuelle. Vivant des fruits d’une nature luxuriante et généreuse, ils ne travaillent que 2 heures par jour, et passent le reste du temps à chanter, danser et faire l’amour…
——————————————————————————————————–

Patriarcat Papou

On pourrait croire que le matriarcat est synonyme de primitivisme. Il n’en est rien. Chez ces peuples qui ne connaissent ni les métaux, ni l’écriture, et parfois ni l’agriculture ni même l’arc, la femme vaut moins qu’une esclave, et le culte du sperme est de rigueur. Que de similitudes avec les mœurs de la Grèce antique de Périclès…
——————————————————————————————————–
Patriarcat Baruya (primitifs cannibales de Papouasie) : la société la plus machiste du monde. Les femmes sont mortifiées dès leur mariage forcé. Elle descend de l’homme, et ses menstrues l’excluent de la société. Les fellations permettent de nourrir l’enfant en gestation et les adolescents pour devenir des hommes.
——————————————————————————————————–
Patriarcat Papou (Nouvelle Guinée) : où le viol des femmes et le meurtre des épouses sont des institutions traditionnelles. Dans la Papouasie moderne de la capitale Port Moresby, les traditions patriarcales autochtones ultra violentes sont bien conservées. Viols, meurtres, le crime envers les femmes reste roi.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 009 autres abonnés