Sociologie du patriarcat: le droit du sang paternel et ses conséquences

Le mariage est le seul garant de la reconnaissance de paternité, fondement de la famille patrilinéaire. Le sexe hors mariage engendre des enfants sans père. Dans toute société patriarcale traditionnelle, le sexe hors mariage est interdit, la femme surveillée, soumise et réprimée, la chasteté et la virginité sacralisées. La fin du mariage provoque irrémédiablement la fin de la paternité.

« … Le sexe était une source de jouissance, à laquelle n’était attaché aucun stigmate social. Il n’y avait ni enfants illégitimes ni prostituées, parce qu’aucune valeur particulière n’était attachée à la paternité. Comme le chantent les Ibo d’Afrique, "l’enfant de l’Un est l’enfant de Tous" […] Mais la naissance de la "civilisation", qui fut aussi celle de la transmission patrilinéaire, eut pour conséquences la subjugation et la perversion de la sexualité de la femme – et aussi de l’homme. » – Adele Getty, La Déesse, Mère de la Nature vivante.

Sont présentés ici tous les articles qui traitent de l’analyse sociologique du patriarcat et tous les aspects sociétaux qui le caractérisent. Ils font le constat affligeant du fléau engendré par le droit du sang paternel qui a gangrené l’humanité.

——————————————————————————————————–
L’origine du mariage Épouse = mère porteuse = prostituée sacrée. Le mariage est le seul garant de la reconnaissance de paternité. Alors qu’il est présenté comme un acte d’amour, il s’avère être un moyen efficace de troquer sa beauté contre un meilleur statut social.
——————————————————————————————————–
Prostitution & Vénalité : L’origine de la prostitution est l’instauration du mariage, "morale et débauche sont la face et le revers de la même médaille". Le patriarcat est avant tout la chosification du corps de la femme. La raréfaction de la sexualité est propice au développement d’une contrebande du sexe.
——————————————————————————————————–
Pour restaurer un vrai patriarcat ! la répression sexuelle est le programme idéal pour une société patriarcale, tout y est : voile, lapidation, virginité, excision obligatoire, légalisation du matricide, retrait du statut juridique de la femme etc…
——————————————————————————————————–
Démographie : matriarcat et patriarcat : Rapports entre systèmes de parenté et démographie. Le patriarcat se présente alors comme cofacteur au phénomène de surpopulation.
——————————————————————————————————–
Le chaos sociétal : mères seules, enfants sans pères, avortements et abandons : Atomisation de la société moderne, et fragmentation de la cellule familiale patriarcale induites par l’émancipation des femmes.
——————————————————————————————————–
Sociologie de la beauté : Relations entre physionomie et rapports de forces économiques. Dans le système patriarcal, la beauté physique détermine le statut social.
——————————————————————————————————–
Sexualité : répression, liberté et inceste : La régulation sexuelle n’est pas naturelle, et se fait sous le biais de lois/principes moraux/religieux. Dans toutes les sociétés au monde où les femmes ont pu avoir au cours de leur vie plusieurs amants, partout où les femmes ont eu ce droit, elles le prennent.
——————————————————————————————————–
Inceste et consanguinité, une institution du patriarcat : L’analyse structurelle de la famille conjugale démontre qu’elle est un terreau favorable à cette pratique destructrice. Il en va de même des mariages consanguins, caractéristiques des sociétés patriarcales les plus dures.
——————————————————————————————————–
Pédérastie / pédophilie : quand les femmes sont inaccessibles hors mariage (patriarcat). Loin d’être une pratique récente de Mai 68, la pédophilie a toujours été une institution traditionnelle plus ou moins tolérée des sociétés patriarcales, pour palier aux manques de femmes disponibles.
——————————————————————————————————–
Le féminisme castrateur n’est pas le matriarcat présente le féminisme originel et légitime avant d’aborder la question du féminisme contemporain. On y découvre qu’il prône les mêmes valeurs puritaines que le patriarcat tout en mettant en cause la maternité et la masculinité.
——————————————————————————————————–
familles-recomposc3a9es-un-dc3a9fi-c3a0-gagner-de-sylvie-cadolleLes nouvelles formes de parentalité et le droit Principe suivant lequel l’enfant est présumée avoir pour père le mari de la mère, soit parce que c’est un enfant conçu pendant le mariage soit parce qu’il a été conçu avant mais est né pendant. Cette présomption peut être contestée dans plusieurs hypothèses, notamment lorsque les époux étaient dans une période de séparation légale.
——————————————————————————————————–

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 2  891 followers