La Famille Choisie Associative : un contrat de solidarité communautaire universel

Le projet Prométhée consiste à créer des familles sous forme d’associations familiales. La Famille Choisie Associative (FCA) est une famille de cœur et/ou de sang, sous forme d’association libre, qui par ses statuts comparables au PACS ou au mariage (droits et devoirs), permet d’assurer cohésion, solidarité, économies financières, et transmissions de biens collectifs, sans héritage, sans passer par l’état, les avocats et les notaires.

  • Tous les membres de l’association se doivent solidarité, comme dans le mariage.
  • Tous les membres de l’association jouissent de la communauté de biens indivisible de l’association (cotisations, mutualisations), comme dans le mariage.
  • Tout membre qui ne respecte pas la clause de solidarité se fait expulser de l’association sans récupérer sa participation (cotisations, mutualisations). Il pourra tenter de se faire adopter par une autre association.

La famille est une association

L’association loi 1901 possède toutes les caractéristiques que devrait avoir une famille. Mariage et PACS sont des contrats associatifs de solidarité. Aujourd’hui, le PACS remplace le mariage. Demain, l’association loi 1901 remplacera le PACS. Une association commence avec deux membres. C’est le principe du mariage et du PACS. La Famille Choisie Associative est donc un contrat associatif de solidarité étendu.

Simplification du droit familial

Un modèle de réformes juridiques : Cette révolution bouleversera tous les paramètres de la civilisation. Cette simplification du droit familial entraînera la simplification : du code civil, du code de la nationalité, du droit conjugal, du droit matrimonial, du droit patrimonial…

Famille = association = parenté = mariage = adoption

Matrilinéaire par défaut

La Famille Choisie Associative est matrilinéaire par défaut, car la maternité est le premier lien social. Bien que de composition libre, la FCA aura la tendance naturelle à être majoritairement matrilinéaire. En effet, la plupart des couples sont naturellement voués à la séparation, et  les mères gardent en général les enfants avec elles. Tous les membres se doivent solidarité mutuelle, comme dans le mariage, comme entre frères, sœurs, époux, mères, pères, fils, et filles… Et comme dans le mariage, tous les membres jouissent de la communauté de biens indivisible.

De préférence exogamique et sans couple

Les sociétés matriarcales et l’expérience de la vie en communauté prouvent que les relations sexuelles intra-communautaires et la vie conjugale sont sources de discorde. Pour la paix et la stabilité au sein des FCA, les matriciens recommandent à leurs membres de ne pas avoir de relations sexuelles entre eux, mais seulement avec les membres d’autres communautés (exogamie). La sexualité intra-communautaire (endogamie) est la définition anthropologique de l’inceste. Lire Inceste et consanguinité : une institution du patriarcat.

————————————————————————————————————————
==> Lire Un contrat associatif de solidarité
————————————————————————————————————————
==> Références juridiques sur l’association loi de 1901
————————————————————————————————————————
FICHE PRATIQUE.pdf : Familles associative & Applications financières
———————————————————————————————————————

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 997 autres abonnés