Il découvre qu’il n’est pas le père de l’enfant et le vend sur internet

Aujourd’hui en France, entre 10 et 20% des enfants sont issus d’un adultère, et sont donc illégitimes à l’insu du père légal. Avant le 20e siècle, jusqu’à 30% des enfants conçus étaient abandonnés ou assassinés, essentiellement pour cause d’illégitimité (conçus hors mariage). Aujourd’hui, ces 30% d’enfants conçus sont désormais avortés (210 00 avortements par an en France), essentiellement pour cause d’illégitimité, de précarité (mères seules), et de culpabilisation des mères précoces. Le mariage est le seul garant de la reconnaissance de paternité. La répression du sexe hors mariage, et l’abolition du droit des femmes sont les seuls moyens pour tenter de garantir une société stable, fondée sur la reconnaissance de paternité (patriarcat).

Fou de rage, il vend son bébé de 6 mois sur Le Bon Coin

Source : Web & Tec

Après avoir découvert qu’il n’était pas le géniteur de son enfant, un père a mis en vente son fils de 6 mois sur le site de vente Le Bon Coin.

gros bebe1 Fou de rage, il vend son bébé de 6 mois sur Le Bon Coin

La nouvelle à de quoi faire sourire. D’après le quotidien Metro, samedi dernier dans la rubrique ameublement on pouvait trouver une petite annonce concernant la vente d’un bébé de 6 mois.

Son vendeur, âgé d’une trentaine d’années, venait apparemment de découvrir qu’il n’était le père de ce pauvre enfant. Et il n’a pas manqué de la préciser sur l’annonce,   on n’excuse pas le geste, mais on peut comprendre la rage qui a submergé ce vendeur de nourrisson.

Je viens de découvrir que cet enfant n’est visiblement pas le mien. Outre le fait qu’il n’ait pas la même couleur de peau que moi, le père m’a téléphoné sur le portable de ma femme pour me demander des nouvelles de mon fils. Le prix est donc à débattre mais n’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressés

Repérée par l’Enfance en danger, l’offre a été rapidement supprimée. Le parquet de Bobigny a par ailleurs ouvert une enquête préliminaire pour « délaissement d’enfant » menée par les policiers de la sûreté territoriale.

Ce n’est pas la première que l’on voit ce type de « ventes »  sur des sites comme Le Bon Coin. D’après le site Atlantico, une mère allemande avait mis son bébé de sept mois en vente sur eBay en mai 2008, tandis qu’à  Auchel, dans le Pas-de-Calais une mère avait proposé une annonce semblable : « vends quatre enfants de type européen, de 3 à 10 ans, autonomes, pucés et dociles. Prix : 250 euros l’un, les quatre pour 950 euros. Un acheté un gratuit. Prix à débattre. Urgent cause déménagement… ».

Cette dernière était toutefois un canular…

Publicités