Patriarcat catholique : la sextape de la politicienne espagnole Olvido Hormigos crée le scandale

La pudibonderie patriarcale a pour but de préserver la chasteté des femmes dans le cadre du mariage, afin de garantir la reconnaissance de paternité.

Par Jamie Thompson pour HotVidéo.fr, paru le lundi 10 septembre 2012

La sextape de la politicienne espagnole Olvido Hormigos crée le scandale

Olvido Hormigos, conseillère municipale ibérique, dévoile sa plastique encore plaisante dans une sextape, qui s’est répandue comme une traînée de poudre sur le net. La diffusion de cette vidéo a forcé la belle politicienne à démissionner.

C’est de notoriété publique que sexe et politique ne font pas bon ménage. Alors que la polémique DSK vient à peine de quitter les conversations de bistrot, voici qu’un nouveau scandale éclabousse la politique européenne. Après la France, vient le tour de l’Espagne. Olvido Hormigos, conseillère municipale au physique de MILF bandante à souhait, vient de voir ses exploits au lit exposés à la face du monde. Ce n’est pas qu’elle se débrouille mal – elle est même plutôt excitante en action -, mais plutôt que ces choses de la vie passent très mal auprès de l’opinion publique.

Vilipendée par la foule et ses confrères politicards, la blonde mature a récolté le soutien d’une partie de la population, qui s’est élevée contre l’absurdité de sa démission dans de pareilles circonstances. Ce qui ne l’a pas empêchée de passer à l’acte… Cette vidéo intime (filmée avec un téléphone portable) n’a pas fini de faire parler d’elle, mais augure de lendemains qui chantent, si d’aventure, Olvido désirait se reconvertir dans le porno. Elle ferait la joie des séries MILF/Cougars de networkscomme Brazzers et Naughty America.

==> Visionnez sans tarder la fameuse sextape d’Olvido Hormigos.

La diffusion des ébats solitaires d’Olvido Hormigos a fait le tour du Web…

20minutes.fr, Lundi 10 Septembre 2012
INSOLITE - La diffusion des ébats solitaires d'Olvido Hormigos a fait le tour du Web...
«Les réseaux sociaux sont très dangereux». Olvido Hormigos en sait quelque chose depuis que la vidéo sexy de cette conseillère municipale de Los Yébenes, petite ville au sud de Madrid, s’est mise à circuler sur Internet et créer le scandale à travers toute l’Espagne, a rapporté El Pais cette semaine.Tout a commencé il y a un mois lorsque la vidéo de Olvido Hormigos en train de se masturber a été diffusée grâce à l’application pour smartphone «WhatsApp». «En deux heures, tout le village était au courant», a-t-elle expliqué au quotidien espagnol. Cependant, le scandale est vite retombé jusqu’à ce que la vidéo se mette à circuler sur le Web et notamment les réseaux sociaux.

Le maire sur le banc des accusés

Membre du PSOE, le Parti socialiste espagnol, la conseillère municipale et institutrice de 41 ans est persuadée que la diffusion à grande échelle de son moment intime est l’œuvre du maire de Los Yébenes, son adversaire politique du Parti populaire espagnol (PP), même si elle ne s’explique pas comment la genèse de la diffusion a pu se passer. Le maire de la bourgade de 6.400 habitants, lui, réfute ces accusations.
L’auteur de la diffusion serait, selon la radio espagnole Cadena Ser, un joueur de football local de 30 ans avec qui Olvido Hormigos entretenait une relation amicale. Mais on ignore encore à l’heure actuelle si la vidéo sexy de la conseillère municipale lui était personnellement destinée, celle-ci étant mariée.«Pour la défense de ton intimité. Ne démissionne pas» 

Après avoir annoncé son intention de démissionner en début de semaine en raison de la pression qu’elle subit depuis, notamment les insultes publiques, Olvido Hormigos y a finalement renoncé après avoir reçu un large soutien. Elle a reçu en particulier les encouragements sur Twitter de la numéro deux du PSOE, Elena Valenciano: «Olvido, ne démissionne pas pour cela. N’y pense même pas.» 

Publicités