Ikea efface les femmes de son catalogue saoudien. Tentation = sexe hors mariage = enfants sans père

Le mariage est le seul garant de la reconnaissance de paternité, fondement du patriarcat. Le sexe hors mariage peut engendrer des enfants sans père. Toute sexualité hors mariage est donc interdite. Pour empêcher toute tentation, le corps des femmes est caché, voilé.

Ikea gomme les femmes de son catalogue saoudien

1 octobre 2012, sur Next Libération (AFP).

A gauche, la version suédoise du catalogue de Ikéa, à droite, la version d’Arabie Saoudite. – DR. 

Le géant suédois du meuble Ikea a reconnu lundi avoir effacé les femmes de son catalogue en Arabie Saoudite, s’attirant les foudres de deux ministres femmes à Stockholm.

Révélée dans l’édition suédoise de Metro, qui montrait que le catalogue saoudien contenait les mêmes photos qu’ailleurs à un détail près, cette remarquable absence des femmes a été confirmée  par une porte-parole.

«Nous nous penchons sur ce problème et dialoguons avec notre franchisé saoudien», a déclaré Ulrika Englesson Sandman, porte-parole d’Inter Ikea Systems, qui détient la célèbre marque.

Elle a relevé que le groupe quand il entrait sur un nouveau marché devait toujours trouver un bon équilibre entre ses propres valeurs et la culture et la législation locales, qui peuvent être différentes.

L’affaire a choqué en Suède, pays épris d’égalité entre les sexes. «Cela ne se fait pas de supprimer ni d’effacer les femmes de la réalité. Si l’Arabie saoudite n’autorise pas aux femmes d’être vues, entendues ou de travailler, elle se passe de la moitié de son capital intellectuel», a affirmé dans un communiqué la ministre au Commerce extérieur Ewa Björling.

«Carrément moyenâgeux!», s’est exclamée sur Twitter la ministre des Affaires européennes Birgitta Ohlsson.

Ikea a trois magasins en Arabie saoudite, et dit avoir connu une croissance annuelle «à deux chiffres» ces cinq dernières années.

L’Arabie saoudite applique une ségrégation stricte entre hommes et femmes. Ces dernières ont peu de droits, étant interdites de conduire ou de sortir sans leur voile.

Des images du catalogue dans sa version suédoise et saoudienne : 

Les ministres suédois choqués

Par L.R. – Le 01/10/2012 sur Elle.fr

Ikea zappe les femmes de son catalogue saoudienIkea a reconnu lundi avoir effacé les femmes de son catalogue pour l’Arabie Saoudite comme le révèle l’édition suédoise du quotidien  » Metro « . Les journalistes ont ainsi comparé les images du catalogue saoudien à celles des autres catalogues distribués dans d’autres pays et constaté que si les décors restent les mêmes, les femmes ont été gommées. En Suède, deux ministres sont montées au créneau pour dénoncer  » des pratiques moyenâgeuses « . Équilibre entre la culture et la législation locale  » Cela ne se fait pas de supprimer, ni d’effacer les femmes de la réalité. Si l’Arabie Saoudite n’autorise pas aux femmes d’être vues, entendues ou de travailler, elle se passe de la moitié de son capital intellectuel « , a ainsi affirmé dans un communiqué la ministre au Commerce extérieur, Ewa Björling. La ministre des Affaires européennes, Birgitta Ohlsson, a de son côté tweeté :  » Carrément moyenâgeux ! « .

Probablement gêné par cet incident dans un pays qui prône l’égalité entre les sexes, Ulrika Englesson Sandman, porte-parole d’Inter Ikea Systems, la société qui détient la célèbre marque a, pour sa part, déclaré :  » Nous nous penchons sur ce problème et dialoguons avec notre franchisé saoudien « . Elle a par ailleurs relevé que, lorsque le groupe entrait sur un nouveau marché, il devait toujours chercher l’équilibre entre ses propres valeurs, la culture et la législation locale, souvent différentes.

Publicités