Utopie du couple : Il poignarde son fils de 2 ans après une séparation

Le couple (fidélité) a été inventé dans l’unique but de garantir la reconnaissance de paternité. Dans toute société patriarcale traditionnelle, le droit des pères est garanti par l’abolition du droit des mères. La liberté des femmes est incompatible avec le couple et la paternité, car ces dernières ne sont pas naturelles. La famille naturelle (enfant naturel), c’est la famille sans père ni mari, mais pas sans oncle maternel, le matriarcat.

Publié le 21/10/2012 – Source : La Dépêche.fr

Rennes. Un enfant de 2 ans gravement blessé à coups de couteau, le père en garde à vue

la police enquête... ()Un homme a été placé en garde à vue samedi à Rennes après avoir très grièvement blessé à coups de couteau son fils de deux ans, a-t-on appris dimanche auprès du parquet.

L’enfant, hospitalisé à Rennes, souffre de multiples blessures, dont « à priori » l’une d’entre elles « est potentiellement mortelle », selon la même source.

L’homme, séparé de la mère de ses deux enfants âgés de deux et cinq ans, s’est introduit de force, armé d’un couteau, au domicile de cette dernière à Rennes, samedi vers 18h30.

Il s’est ensuite enfermé dans la salle de bains avec son fils cadet « en disant qu’il allait le tuer », a indiqué à l’AFP le procureur de permanence.

Une équipe de la Brigade anti-criminalité (BAC) est intervenue pour maîtriser l’individu et prodiguer les premiers soins au garçonnet, grièvement atteint de plusieurs coups de couteau.

L’un des policiers a par ailleurs été blessé à la main et au bras au cours de l’intervention. Le père de l’enfant a été interpellé et placé en garde à vue samedi soir.

Lors des faits, il se trouvait « dans un état d’énervement et d’excitation », « sans toutefois être alcoolisé », a précisé le procureur de permanence, en ajoutant que le père n’avait pas l’intention de se suicider. Il tenait des « propos incohérents mais sa détermination était réelle », selon la même source, parlant de « quelqu’un de déterminé à tuer cet enfant ».

Publicités