Une poupée qui tète les enfants fait scandale aux USA : les anti-allaitement y voient du sexe

Cette poupée qu’il faut allaiter crée la polémique aux Etats-Unis

Publié le 18 novembre 2012 par Maxime Lambert sur Gent Side

Cette poupée qui tête plaît aux enfants mais crée la polémique aux Etats-Unis/DR

Aux Etats-Unis, une poupée crée la polémique depuis quelques jours. Ce jouet créé par une entreprise espagnole est capable de têter. Les familles américaines sont choquées et prétendent que leurs enfants « doivent rester des enfants« .

Après les poupées qui parlent, qui urinent, voici la toute dernière création d’une marque espagnole. Cette poupée tête et crée la polémique aux États-Unis. Le principe est simple, l’enfant qui joue avec la poupée est munie d’une sorte de brassière ornée de deux pâquerettes qui sont la métaphore des tétons. Quand l’enfant l’enfile et approche la « bouche » de la poupée près d’une de ces deux pâquerettes qui sont équipées de capteurs, le jouet simule la succion allant même jusqu’au mouvement des lèvres.

« Nous avons reçu le soutien de nombreux organismes de défense de l’allaitement de mères et d’éducateurs »

La firme à l’origine de cette création est Berjuan Toys. Et, inutile de préciser que cette dernière ne comprend pas l’hostilité que sa poupée provoque Outre-Atlantique. « Nous avons reçu le soutien de nombreux organismes de défense de l’allaitement de mères et d’éducateurs. […] Il y a beaucoup de critiques de la part de ceux qui n’ont pas réfléchi à l’utilisation de cette poupée, et à quoi elle sert, mais aussi de la part de personnes hostiles à l’allaitement maternel ou qui y voient quelque chose de sexuel« , a expliqué Dennis Lewis, le représentant aux Etats-Unis de la firme ibérique, par téléphone à 20 Minutes.

« Vous parlez de la poitrine et les gens pensent à Janet Jackson » 

En effet, les Américains s’estiment choqués par cette poupée. « Je veux juste que les enfants soient des enfants« , a précisé Bill O’Reilly, journaliste, sur Fox News. D’après le professionnel de l’information, les enfants n’ont pas besoin de jouets comme celui-ci. Il semblerait d’ailleurs que les familles américaines soient du même avis que Bill O’Reilly puisque les ventes n’ont pas dépassé les 5 000 exemplaires cette année. Dennis Lewis a évoqué une sorte de tabou et de phobie de l’allaitement : « Il y a encore quelques tabous ici. Ils sont difficiles à justifier et difficiles à expliquer mais ils sont là. Vous parlez de la poitrine et immédiatement les gens pensent à Janet Jackson ou à des problèmes de garde-robe qui n’ont absolument aucun rapport avec l’allaitement« .

Les chiffres faibles peuvent également trouver leur explication au niveau du prix. En effet, vendue 89 dollars (environ 70 euros), cette poupée reste tout de même un cadeau assez cher pour offrir à un enfant. En somme, Dennis Lewis décrit la poupée qui peut aussi pleurer ou faire des rots comme « un produit que vous adorez ou alors que vous détestez« .

Publicités