68% des couples infidèles entre la 1ère et la 3ème année de mariage !

La fidélité a été inventée dans le seul but de garantir la reconnaissance de paternité pilier du patriarcat. Sans police des mœurs, avec l’abolition de la répression sexuelle, l’instinct humain naturel, fornicateur et adultère, reprend ses droits de manière inéluctable.

Mis à jour le Jeudi 11 Avril 2013 sur Top Santé

Une étude de Gleeden.com a été menée auprès de 4032 internautes mariés pour comprendre les corrélations entre infidélité et nombre d’années de mariage.

1ère année de mariage : les hommes sont plus infidèles

La première année de mariage, les hommes et les femmes ne se comportent pas de la même manière. Les femmes semblent plus respectueuses de la promesse de fidélité. Seules 16% des femmes mariées trompent leur conjoint, alors que 28 % des hommes craquent et cèdent à la tentation dès la première année de mariage. Les femmes avouent tromper leur mari pour conforter leur choix ou parce qu’elles savent que leur mari sera un bon père mais pas forcément un bon amant. Les hommes sont infidèles par réaction à leurs nouveaux statuts. Dans 41% des cas, les infidèles à ce stade de leur mariage avouent avoir déjà trompé avant leur union, au moins une fois dans leur vie.

De 1 à 3 ans de mariage : le couple teste son mariage

La troisième année de mariage semble réveiller les infidèles ! Les grossesses, les intérêts professionnels et personnels… le cycle de construction du couple n’est plus forcément homogène. 24% des hommes et 22% des femmes infidèles commettent des incartades au cours de cette phase. Enfin, pour près de sept personnes interrogées sur dix (68%), le basculement dans l’infidélité pour la toute 1ère fois s’est opéré entre la 1ère et la 3ème année de mariage. Après leur première grossesse souvent synonyme de pause sexuelle, les femmes avouent sentir un pic de désir auquel leurs époux semblent peu réceptifs. Grâce à leur amant, elles peuvent le satisfaire.

Entre la 3ème et la 9ème année, les couples ont du mal à résister à la routine

54% des couplent déclarent que l’émergence de la routine au sein de leur couple est la 1ère cause d’infidélité à partir de la 3ème année de mariage. Plus surprenant, l’étude révèle qu’il s’agit de la seule période au cours de laquelle les femmes trompent davantage que les hommes ! 57% de femmes déclarent avoir trompé leur mari pour seulement 42% d’hommes infidèles.

De la 9ème à la 25ème année : les couples de plus en plus infidèles

Après la 9ème année de mariage, l’infidélité semble ainsi se pratiquer en série. Deux personnes interrogées sur trois (62%) avouent avoir souvent craqué pendant cette période de leur mariage. Le couple a besoin de se réinventer, l’individu cherche à satisfaire son individualité et ses désirs sexuels, plutôt que son couple. Les femmes et les hommes ont envie de pimenter leur vie, de découvrir des nouveautés sexuelles, mais sans remettre en cause leur couple.

Au-delà de la 25ème année de mariage, les couples sont plus fidèles !

Un effet dû à l’âge, à la maturité ou à la sagesse ? A partir de la 25ème année de mariage, les couples sont de moins en moins infidèles.

Auteur : Agathe Mayer

Publicités