Dans un avion, un rabbin s’enferme dans un sac plastique pour ne pas être mélangé aux femmes

Tout risque de sexualité illicite (hors mariage) doit être évité par tous les moyens, car source d’enfants illégitimes, sans père légal, pilier du patriarcat. La mixité entre hommes et femmes ne peut être tolérée.

Mais que fait ce passager emballé dans un sac plastique dans un avion… Un indice : il respecte un précepte religieux

Publié le 16 avril 2013 sur Atlantico.fr

Un cliché publié sur le site Reddit d’un homme enfermé dans un sac plastique suscite la curiosité des internautes qui assurent qu’il s’agit d’un juif ultra-orthodoxe qui cherche à se protéger d’un survol de cimetière.

Un homme assis dans un avion et enfermé dans un sac plastique, c’est la photo qui circule de depuis maintenant plusieurs jours et dont le buzz ne fait que commencer. Le cliché, publié sur le site internet Reddit jeudi 11 avril, montre un homme vêtu de noir et recouvert d’un sac plastique, au milieu de passagers tout à fait normaux. Et l’image de susciter la curiosité des internautes et de nombreuses questions… Pourquoi un homme prend l’avion enfermé dans un sac plastique ?

Crédit Reddit/FinalSay

Si certaines personnes ont supposé qu’il s’agissait probablement d’un juif orthodoxe qui refusait d’être en contact avec des femmes et se « protégeait » donc dans un sac plastique, d’autres ont assuré que l’homme en question serait en fait un Cohen, c’est-à-dire un juif ultra-orthodoxe descendant d’une ancienne tribu de prêtres qui n’a pas le droit de pénétrer dans un périmètre sur lequel pourrait se trouver un cadavre. Et donc interdiction de survoler un cimetière sans quoi l’homme serait à jamais touché d’impureté.

Apartheid des femmes par les orthodoxes contre le sexe hors mariage

Si l’hypothèse du juif Cohen se confirmait, cela voudrait dire que pour se protéger du survol d’un cimetière, l’homme juif ultra-orthodoxe aurait formé une « barrière » avec son sac plastique. Aucune information sur la date ou le nom de la compagnie n’est donnée mais il s’agit très probablement d’un de la compagnie El Al en partance de Tel Aviv, ville entourée de cimetières.

Ce rituel pose toutefois des soucis de sécurité majeurs. En effet, s’enfermer dans un sac plastique ne permet pas d’atteindre aisément les masques à oxygène en cas de problème dans l’avion. Le passager en question ne pourrait par ailleurs pas évacuer l’avion rapidement et gênerait les personnes assises à ses côtés. Les retards sont un autre problème lié à ces questions de religion. Des avions ont en effet déjà dû changer leur feuille de route pour éviter de survoler un cimetière. C’est notamment arrivé en 2002 lorsqu’un passager s’en est pris à un membre de l’équipage qui refusait qu’il s’enferme dans un sac plastique. La confrontation avait alors forcé le pilote à modifier sa trajectoire. Une année plus tôt en 2001, la compagnie aérienne El Al avait décidé de ne plus accepter à bord de ses avions des passagers enfermés dans des sacs plastiques

En théorie, le Cohen pourrait même mourir étouffé puisque les Juifs orthodoxes interdisent de percer le sac plastique avant de s’y enfermer sans quoi la barrière ne fonctionne pas. Les déchirures du sac lorsque le juif ultra-orthodoxe se pare du sac plastique tout toutefois tolérées.

Mikvé, bain de purification des souillures goyim, et des femmes après menstrues

Publicités