Chine : sauvetage d’un bébé conçu hors mariage jeté dans les toilettes par sa mère célibataire

Le mariage est le seul garant de la reconnaissance de paternité, pilier du patriarcat. En Chine, les enfants conçus hors mariage ne sont pas reconnus par l’État.

Beaucoup de femmes, dans le but d’échapper aux conséquences de la maternité, se font avorter; (…).S’il y a crime en ceci, c’est aux pseudo-moralistes qui trouvent bon de persécuter les filles-mères et de leur fermer toutes les portes que doit revenir la principale responsabilité. — (Jean Marestan, L’Éducation Sexuelle, Éditions de la « Guerre Sociale », 1910)

Mais, dans la pratique, celles qu’on appelle des filles-mères sont chichement aidées, tenues en état de mépris et, le plus souvent, jetées à la rue, précipitées aux abîmes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)

Un bébé sauvé d’un conduit de toilettes

Par le 28 mai, 2013 sur Sympatico.ca

 Un bébé sauvé d’un conduit de toilettes

Un bébé coincé dans un conduit de toilette a été sauvé par des pompiers.

Cette horrible histoire s’est passée samedi dernier, à Jinhua, dans la province chinoise du Zhejiang. Les pompiers se sont pointés après avoir été avertis par le propriétaire d’un immeuble qu’on entendait des cris de bébé à travers les murs.

La mère aurait inopinément accouché alors qu’elle se rendait aux toilettes publiques (à la turque) de l’immeuble et le nouveau-né serait tombé dans la cuvette. Personne n’était au courant qu’elle était enceinte et la police recherche encore le père.

Certaines sources indiquent que c’est la mère qui aurait averti le propriétaire, d’autres que ce sont plutôt les voisins qui, alertés par les sons de l’enfant, l’auraient fait.

Les secouristes se sont empressés de couper le conduit, d’un diamètre de 10 centimètres (3 pouces) dans lequel le nouveau-né était coincé, avant de l’emporter d’urgence à l’hôpital le plus près où des médecins ont soigneusement découpé le métal à l’aide de scies et de pinces pour en retirer l’enfant.

 Un bébé sauvé d’un conduit de toilettes

Les secouristes se sont empressés de couper le conduit…

 Un bébé sauvé d’un conduit de toilettes

Des médecins se sont ensuite acharnés pendant près d’une heure pour extraire le nouveau-né du conduit.

Il leur a fallu près d’une heure pour réussir à libérer le bébé, un garçon de 2,3 kilos (5 livres), encore attaché au placenta.

De peur d’être rejetée de la société

L’enfant est resté coincé deux ou trois heures dans le conduit. Sa mère, une célibataire de 22 ans, aurait avoué qu’elle avait caché sa grossesse à ses voisins de peur d’être mise à l’écart.

Le propriétaire de l’immeuble conteste quant à lui l’explication d’accident de la mère, en déclarant qu’aucune trace de sang n’a été retrouvée dans les toilettes. La police enquête encore pour savoir si la mère a sciemment jeté son nouveau-né.

Les abandons de bébé ne sont pas rares en Chine, où s’applique la politique de l’enfant unique, mais ce sont le plus souvent les filles qui en font les frais.

Le bébé souffre de plusieurs coupures, mais son état n’inspire plus d’inquiétude, contrairement à celui de la mère qui se trouve dans un état grave suite à des complications après l’accouchement.

La vidéo montrant les secouristes en action a fait le tour du pays et la nouvelle n’a pas manqué de susciter des milliers de commentaires sur Weibo, l’équivalent chinois de Twitter.

Chose certaine, on peut difficilement trouver une façon plus triste de venir au  monde. Mais comme l’écrit dans un tweet une internaute chinoise, en s’adressant au bébé : « Tu as vécu les moments les plus difficiles de ta vie et ton avenir sera assurément plus facile».

On l’espère!

Publicités