Trierweiler recalée par l’évêque aux armées au rang de courtisane car non mariée et non fonctionnaire

Valérie Trierweiler n’est ni fonctionnaire, ni l’épouse légitime du chef de l’Etat. Elle n’a donc aucun statut juridique légitime au sein du gouvernement. L’institution du mariage, unique garant de la reconnaissance de paternité, est le pilier central de toute société patriarcale. La fin de cet ordre est-il bientôt proche ? Lire La prostitution mondaine, une valeur éducative du patriarcat traditionnel avant le mariage

La première concubine de France et la Cérémonie des Invalides

| juin 07, 2013 | sur le Bréviaire des Patriotes

La cathédrale Saint-Louis-des-Invalides.

Un aumônier militaire a récemment rapporté une anecdote intéressante qui a eu lieu en juillet 2012 aux Invalides lors de la cérémonie en hommage aux soldats français tués en Afghanistan.

Une messe fut célébrée en leur honneur en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides par l’évêque aux armées Mgr Ravel. Le plus haut sommet de l’État y était convié pour un hommage national, dont le nouveau président, François Hollande. Quelques jours avant la cérémonie, l’Élysée fit remarquer à l’évêché qu’il manquait une place assise derrière celle du président.

Se référant au protocole républicain, Mgr Ravel  répondit qu’il n’avait oublié personne, ce à quoi on lui rétorqua qu’il s’agissait de Mme Valérie Trierweiler. Lorsque l’évêque demanda à quel titre celle-ci devait prendre place, on lui objecta qu’il s’agissait de « l’épouse » du chef de l’État. Mgr Ravel refusa la demande, considérant que cette dernière n’était pas unie à M. Hollande par les liens du mariage, n’exerçait pas de fonction officielle et n’avait aucune légitimité au suffrage universel. Le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, approuva sa décision.

Ainsi, Valérie Trierweiler, première concubine de France, siégea au deuxième rang, comme au temps de la monarchie où favorites et maîtresses restaient en retrait, loin derrière les places officielles réservées au corps de l’État.

Christopher Lings

Publicités