Médecine : Suicider les vieux pour toucher l’héritage – Vive la propriété individuelle !

Les guerres d’héritages ont écrit dans le sang l’histoire de l’Humanité. Le partage de l’héritage divise les familles en guerres fratricides, et permet le parasitage de l’Etat (droits de succession), des notaires, et des spéculateurs immobiliers, fonciers, et conjugaux (épouses vénales). La propriété collective familiale indivisible (communisme tribal) permet de transmettre des biens sans passer par l’héritage.

Forte augmentation des suicides assistés dans l’État de Washington et partout où il est légalisé

Ecrit le 17 juil 2013 à 7:52 par Eric Martin dans Nouvelles de France

Forte augmentation des suicides assistés dans l'État de Washington et partout où il est légaliséTerrifiant. Depuis la légalisation du suicide assisté en 2009 dans l’État (progressiste et étatiste) de Washington, le nombre d’actes a fortement augmenté, passant de 36 la première année à 51 en 2010, puis à 70 en 2011 et à 83 en 2012 (+17% sur un an), soit une hausse de 130% en trois ans. En Oregon (même mentalité), le suicide assisté a été légalisé en 1998 et a vu sa pratique exploser de 450% (71 cas en 2011 contre 16 en 1998). En Suisse, le nombre de suicides assistés a augmenté de 700% entre 1998 et 2009, passant de 43 à 297. En Belgique, il a fortement cru (+509%) entre 2003 et 2012. Aux Pays-Bas, il augmente de 15 à 20% chaque année. Etc.

Concernant l’État de Washington, on apprend que seuls 3 patients sur 121 ont été examinés par un psychiatre, qu’une personne est morte 150 semaines après avoir reçu sa dose létale, que 17 autres se sont suicidées plus de six mois après la réception, que le médecin ayant prescrit la dose n’était présent que dans cinq cas lors de l’ingestion et qu’un « patient » est décédé seize heures après avoir pris sa dose…

Margaret Dore, un avocat de l’État de Washington, attire quant à elle l’attention sur le fait que les victimes du suicide assisté sont « les personnes âgées ayant de l’argent », autant de victimes potentielles d’abus.

Publicités