Arabie Saoudite. Il danse torse nu : 10 ans de prison et 2 000 coups de fouet

La nudité et la danse sont des tentations vers la sexualité hors mariage (fornication : zina) source d’enfants sans père légal, fondement du patriarcat.

Faits divers jeudi 03 octobre 2013 sur Ouest France

Arabie Saoudite. Il danse torse nu : 10 ans de prison et 2 000 coups de fouet.

2 000 coups de fouet et dix ans de prison. C’est la sanction infligée à un jeune saoudien. Il avait dansé torse nu sur le toit d’une voiture.

Un tribunal saoudien a condamné un jeune homme à 10 ans de prison et 2 000 coups de fouet pour avoir dansé torse nu en public, a rapporté ce jeudi la presse locale.

Une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux montre quatre jeunes Saoudiens, dont l’un torse nu, en train de danser sur le toit d’un véhicule, en présence d’autres jeunes gens à Qassim, bastion du conservatisme dans le royaume.

Un deuxième prévenu a écopé de 7 ans de prison et 1 200 coups de fouet, et deux autres s’en sont sortis avec 3 ans de réclusion et 500 coups chacun, selon le verdict du tribunal de Buraïda, principale ville de Qassim.

La vidéo était sur les réseaux sociaux

Les quatre prévenus étaient poursuivis pour avoir « dansé sur un véhicule devant un groupe de jeunes et avoir posté une vidéo sur les réseaux sociaux », avoir « encouragé à la débauche et défié […] les valeurs de la société, en violation de la moralité publique ».

Deux des prévenus appartiennent au corps de la police, a indiqué le quotidien Asharq.

L’Arabie saoudite, royaume ultra-conservateur, applique une version rigoriste de l’islam et impose de multiples restrictions à la société, en mal de moyens et de lieux publics de divertissement.

Advertisements