Noël en Chine : après 5h de shopping, sa copine le traite de radin, il se suicide du 7e d’étage

La vie à 2 engendre forcément des frais communs : loyer, nourriture, élever un enfant… Le couple est donc forcément une association économico-sexuelle : sexualité exclusive contre sécurité matérielle, ce que les chinois assument complètement, et sans aucun complexe. Si autrefois la femme était prostituée contre son gré (mariage, maisons closes…), avec la révolution sexuelle sans révolution familiale, elle se prostitue désormais d’elle-même en autoentrepreneuse libérale.

Chine : shopping fatal

Publié le Lundi 9 Décembre 2013 sur Metro News

CHINE – Après cinq heures de shopping, un homme de 38 ans se jette dans le vide après que sa petite amie lui eut demandé d’aller dans un ultime magasin de chaussures.

Excédé, l'homme a jeté les sacs par terre et s'est précipité dans le vide.

Excédé, l’homme a jeté les sacs par terre et s’est précipité dans le vide. Photo : AARON TAM / AFP

La carte bleue chauffait en surchauffe

L’offre promotionnelle de trop pour Tao Hsiao. Ce Chinois de 38 ans a en effet connu un tragique destin alors qu’il faisait les soldes avec sa petite amie. Celle-ci, visiblement très motivée à l’idée de faire chauffer la carte de banque, avait refusé de rentrer après 5 heures de shopping. Il s’est volontairement jeté du 7e étage d’un centre commercial de Xuzhou, une ville proche de Shanghai, dans l’Est de la Chine, rapporte le Daily Mail.

Plus de chaussures qu’elle ne pourrait jamais en porter

Cela faisait cinq heures que Tao et sa petite amie parcouraient les allées parfaitement climatisées à l’affut de la meilleure affaire, quand l’homme a émis le souhait de rentrer à leur domicile. Pour appuyer sa proposition, il soulignait qu’ils avaient déjà plus de sacs qu’ils ne pouvaient en porter. Mais son amie ne l’a pas entendu de cette oreille et s’est montrée inflexible : avant de rentrer, il fallait absolument passer dans cette boutique de chaussures qui proposait des soldes exceptionnelles.

Un radin qui gâche l’esprit de Noël ?

Excédé, Tao est resté campé sur ses positions. Un témoin de l’esclandre raconte :

« Il lui a dit qu’elle avait suffisamment de chaussures, plus qu’elle ne pourrait jamais en porter, et que cela ne servait à rien d’en acheter une autre paire. »

En réponse, « elle lui a crié dessus, l’accusant d’être un grippe-sou et de gâcher l’esprit de Noël ». L’ambiance est alors devenue électrique et la tension a atteint son acmé. Deux insultes de trop pour Tao…

Mort sur le coup

C’est alors que les nerfs de Tao ont malheureusement lâché. Le désespéré a jeté les sacs par terre, a enjambé la balustrade et s’est précipité dans le vide. La chute, de sept étages, ne lui a laissé aucune chance. L’homme est mort sur le coup, causant un vent de panique parmi la foule des badauds. Les secours sont immédiatement intervenus et ont rapidement emporté le corps. Un porte parole du centre commercial a sobrement commenté : « C’est un tragique incident, mais cette période de l’année peut être très stressante pour certaines personnes. »

Advertisements