Inégalités salariales : les françaises préfèrent la maternité au marché du travail. Et l’émancipation ?

EXCLUSIF – Les inégalités au travail entre les hommes et les femmes sont toujours très élevées selon les résultats d’une enquête révélée par «20 Minutes»…

L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous

Il faudra plus qu’une journée internationale de la femme pour en finir avec les inégalités en France.  Pour la 37e édition qui a lieu ce vendredi, l’ONU a retenu comme thème: «L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous.» Car «les pays dans lesquels les femmes sont traitées sur un pied d’égalité avec les hommes jouissent d’une meilleure croissance économique», estime Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies.

Des chances inégales sur le marché de l’emploi

En la matière, l’Hexagone a encore des progrès à faire notamment sur le marché du travail. Ainsi 71% des femmes estiment qu’elles n’ont pas les mêmes chances en terme d’emploi, selon un sondage que vient de réaliser l’institut YouGov France et révélé par 20 Minutes. En effet, en 2010, 62% des postes non-qualifiés étaient occupées par des femmes.  Et en 2012, celles-ci représentaient 80% des personnes ayant un travail à temps partiel.

«Les femmes occupent plus souvent des emplois de mauvaise qualité à temps partiel, souvent subi, de moindres responsabilités, etc. Les femmes demeurent donc largement défavorisées sur le marché du travail. En 2011, 8 % des femmes salariées étaient en situation de temps partiel subi, contre 2,8 % des hommes», constatait récemment l’Observatoire des inégalités.

De grosses différences de salaire

A cela s’ajoute la différence de salaire entre les hommes et les femmes. «Tous temps de travail confondus, les femmes touchent au total un salaire 24,5% moins élevé que celui des hommes ou, dit autrement, les hommes gagnent 31% de plus que les femmes», rappelle l’Observatoire des inégalités. Et à poste équivalent, l’écart atteint encore 9%. Pas étonnant donc que 77% des femmes interrogées dans le cadre du sondage YouGov ne soient pas d’accord avec l’affirmation: «Les hommes et les femmes perçoivent un salaire égal, basé sur leurs qualifications et leur expérience professionnelle en France.»

Pères et mères inégaux sur le marché du travail

Ce déséquilibre entre les hommes et les femmes sur le plan professionnel va d’ailleurs plus loin pour les sondées quand elles ont des enfants. Elles estiment ainsi que 60% des mères n’ont pas la même flexibilité que les pères. Résultat, 66% jugent que les hommes et les femmes ne bénéficient pas du même respect au boulot. Des éléments qui expliquent peut-être en partie aussi pourquoi 82% des femmes jugent qu’être mère est plus important que le fait d’avoir une carrière professionnelle.

 Mathieu Bruckmüller

Méthodologie

Sondage YouGov France réalisé à l’occasion de la Journée de la femme les 3 et 4 mars 2014, sur un échantillon de 1.017 femmes, représentatif des Françaises âgées de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Publicités