Le prince charmant introuvable : 31 ans et 5500€ par mois – Mâle reproducteur ou mari nourricier ?

Dans l’organisation patriarcale de la société (mariage + paternité), le couple est la cellule familiale pour élever des enfants. La future mère recherche donc un mari stable et protecteur pour garantir cette sécurité recherchée. Or ces critères ont plus à voir avec le statut social (salaire) qu’avec les canons de la beauté masculine (génétique). Mais pour avoir une situation professionnelle adéquate, il faut déjà avoir une carrière, et donc de l’âge. Est-il plus important pour ses enfants de trouver un bon mari, ou un bon géniteur ? La libération des mœurs (sexualité hors mariage, dépénalisation de l’adultère…) et l’émancipation des femmes (autonomie juridique et financière) n’est pas favorable à la vie conjugale. L’extinction du mariage, et la chute de la démographie autochtone démontre que cette recherche du prince charmant est une utopie. Ne faut-il pas plutôt rechercher de nouveaux modèles familiaux plus efficaces, non fondés sur le couple, le mariage, et la paternité ?

L’homme idéal: grand, brun, prof et âgé de 31 ans

Par:   le 13/03/14 – 09h04

Un salaire de 5500 euros par mois

A quoi ressemble l’homme idéal? Voilà la question qui a été posée à un groupe de femmes britanniques âgées entre 20 et 35 ans. La réponse tient en quelques lignes: l’homme idéal est âgé de 31 ans, mesure 1,86 m, a les cheveux et les yeux bruns. Il est professeur et gagne 65.800 euros par an.

La « race aryenne » n’a pas la cote

Les cinquante femmes qui ont dressé ce portrait avec minutie en compagnie des chercheurs de NetVoucherCodes ont affirmé pour la majorité que les hommes blonds les « amusaient » mais qu’elles préféraient s’installer avec un brun.

Disponible pour sa famille

En terme de critères incontournables à posséder, les femmes veulent d’abord un joli garçon, ensuite une carrière et des revenus corrects. Mais elles ne veulent pas pour autant sortir avec un médecin ou un avocat, même s’ils sont bien payés. Elles n’aiment pas les heures supplémentaires et les horaires décalés de ce type de professions. Les enseignants plaisent notamment aux femmes pour leur disponibilité pendant les vacances scolaires.

Mâle reproducteur ou mari nourricier ?

Une femme de 33 ans faisant partie du groupe ayant dressé ce portrait robot confie:
« Je sais que ça peut sembler un peu brutal mais quand vous êtes à la recherche d’un mari, vous cherchez quelqu’un qui est mesure de s’occuper de vous et de vos enfants. Vous pouvez aimer le look du surfeur blond de 20 ans mais ce n’est pas lui qui va mettre le dîner sur la table, n’est-ce pas? »

Le prince charmant introuvable

Les chercheurs rappellent que si chaque femme a une image très précise du « mari idéal », s’accrocher à cet image va compliquer sa recherche.
« Plus la femme a de critères, plus elle aura du mal à trouver l’homme parfait. Il faut avoir quelques lignes directrices sur ce que vous cherchez mais garder l’esprit ouvert. Après tout, votre homme idéal peut être quelqu’un auquel vous ne vous attendiez pas. »
Publicités