Les femmes les plus intelligentes font le moins d’enfants. Vers une chute du QI de l’Humanité ?

Dans le système patriarcal actuel (reconnaissance de paternité obligatoire), la libération des femmes provoque la fin de la famille conjugale. Les femmes les plus émancipées, c’est-à-dire les plus autonomes, et donc les plus intelligentes, sont les premières à s’affranchir de la prison du couple. Ces femmes au QI supérieur font donc moins d’enfants. Quelles sont les répercutions sur le QI des nouvelles générations d’enfants à naître ? Quel modèle familial sans couple permettrait aux femmes les plus intelligentes d’avoir autant d’enfants qu’elles le désirent ? 

L’humanité est-elle en train de s’abrutir? Oui, et c’est la faute des femmes…

Les femmes ont une plus grande influence sur le QI de leurs enfants

Publicités