Matriarcat Bunda et Yanzi (Congo) : un retour à la filiation maternelle

Les Bunda (aussi appelés Ambuun ou Bambunda) forment une tribu congolaise. Il est difficile aujourd’hui de déterminer exactement son origine. La tradition bunda, fondée essentiellement sur des paroles (oralité), gestes, symboles et rites visant principalement à transmettre un message, ne permet pas de la situer. Les Yanzi (ou Bayanzi) sont une ethnie de la République démocratique du Congo, originaire de la province du Bandundu.

Les Ambuun ont beaucoup d’affinités culturelles avec leurs voisins Yanzi, Dinga et Mputu, comme leur foi en Nzeem-a-mpong (l’Être suprême), certains principes et comportements sociaux (par exemple, le système matrilinéaire), etc. Le système matrilinéaire par exemple serait une belle importation de la culture Yansi car à l’origine les Ambuun aurait pratiqué le système patrilinéaire qui aurait disparu avec l’absence d’un héritier mâle de la lignée paternelle du Grand chef Ngal’Ambuun resté infertile durant tout son long règne et dont les vaillants frères consanguins avaient tous perdu la vie dans des batailles féroces contre les ennemis de son peuple. Il fut alors conseillé par ses notables influencés par la pratique Yansi de désigner son successeur parmi les braves fils de sa sœur cadette. C’est ainsi que ce système fut son intrusion chez les Bambunda quand le neveu désigné perpétua à son tour la pratique en passant la plume du pouvoir du côté de sa mère en estimant que son pouvoir était venu de là.