La civilisation matriarcale Zapothèque : la première d’Amérique centrale (1400 av. J.-C.)

La civilisation zapotèque était une civilisation amérindienne précolombienne qui s’est épanouie dans la vallée d’Oaxaca au sud de la Mésoamérique et qui a développé une société de structure matriarcale. Vers 1400 avant JC, Les Zapotèques sont parmi les premiers peuples méso-américains à bâtir 452 édifices rituels recouverts de stucs. Vers 500 avant JC, ils instituent, sous la forme d’un système politique, une première forme d’État centralisé sur la majeure partie de la vallée d’Oaxaca, qui constitue la première tentative d’organisation politique et administrative du continent. La capitale s’établit à Monte Alban qui, émaillée d’une multitude de constructions, accueille jusqu’à 30000 habitants.

Les Zapotèques ont mis au point un calendrier et un système d’écriture logosyllabique qui utilisait un glyphe séparé pour représenter chacune des syllabes de la langue. Ce système d’écriture est l’un des candidats parmi tous ceux qui pourraient avoir été le premier des systèmes d’écriture de Mésoamérique et le prédécesseur du système d’écriture développé par la civilisation maya et les civilisations mixtèques, et aztèques.

Il s’agissait d’une culture sédentaire et à la civilisation très avancée, qui vivait dans de grands villages et des villes, dans des maisons construites avec des pierres et du mortier. Les Zapotèques ont également employé le stuc dans leur architecture religieuse. Ils ont tenu la chronique des principaux événements de leur histoire par le biais de hiéroglyphes, et dans la guerre ils ont fait usage d’armures en coton. Les ruines bien connues de Mitla leur ont été attribuées et on a prétendu qu’il s’agissait des tombeaux de leurs grands-mères et grands-pères.

Publicités