Libertarisme : une société familiale structurée, flexible et modulable, à sécurité garantie

Une société peut être flexible et modulable, afin de pouvoir s’adapter aux aspirations de chacun. Mais à la condition que cette liberté soit structurée et équilibrée selon les 3 principes de toute juridiction qui sont le droit, le devoir et l’interdit. Ces 3 principes doivent alors coexister en équilibre. L’association loi 1901 et le confédéralisme permettent de créer une société parallèle, avec ses propres lois (statuts), mais en accord avec celles de l’état, qui détient l’autorité suprême. C’est dans la rédaction des statuts que tout se joue.

Les sociétés gentilices sont libertaires

On peut alors s’inspirer des démocraties tribales, les seules sociétés libertaires durables qui ont existé, et qui ont montré les preuves de leur efficacité durant des milliers d’années. Le projet Prométhée est libertaire, car il se base sur des structures associatives flexibles, qui permettent de créer des structures familiales et sociétales modulables à volonté. Il s’agit ni plus ni moins qu’une forme assouplie et modernisée de la famille gentilice et des sociétés gentilices. Dans son œuvre « L’origine de la famille, de la propriété privée et de l’Etat », Engels (gendre de Marx) démontre les similitudes entre toutes les premières organisations humaines, sans banques et sans états, les sociétés tribales/claniques.

Lire Sociétés gentilices : les premières organisations humaines, confédérales et démocratiques

Les sociétés gentilices sont confédérales

Le confédéralisme est la structure politique naturelle, universelle à toutes les premières sociétés (gentilices/tribales). Elle permet d’unir en préservant l’indépendance de ses membres. Il n’y a unité que lorsque nécessaire, et au niveau confédéral nécessaire. Le pouvoir monte de la base, contrairement au fédéralisme, où le pouvoir descend du sommet, et où la base doit obéir.

Lire Confédéralisme libertaire : pyramide multi-niveaux modulables, démocratie représentative, et décisions collégiales…

Une liberté sexuelle sécurisée

Les matriciens défendent la liberté sexuelle (sexe hors mariage), mais dans le cadre d’une société qui en contre-partie garantie la sécurité inconditionnelle des mères et des enfants.

Lire Le chaos sociétal. Quand la libre sexualité détruit la famille conjugale : mères seules, enfants sans pères, avortements et abandons…

Publicités