Frédéric Mariez sur Meta TV (24/06/2015) : le secret de la Vierge Noire, Isis contre Yahvé

La décadence de l’empire romain, c’est quand une négresse bantoue devient la déesse tutélaire des empereurs en spoliant Jupiter le dieu-foudre aryen, une femme libre qui procréé sans père, donne vie à un être solaire, et ressuscite la Nature par ses menstrues. Une déesse si populaire qu’elle a converti les conquérants d’Alexandre le Grand au matriarcat, ainsi que plus tard les citoyens romains, poussant alors les patriarches patriciens à imiter la plèbe matricienne, qui elle avait toujours conservé les mœurs pré-olympiennes. Il fallait stopper le virus matricien qui était en train de contaminer tout le monde connu. Revenir à cette époque pas si lointaine, où « les enfants ne connaissaient même pas leur père », c’était hors de question.

Voilà pourquoi il a fallu inventer le judéo-christianisme, pour renverser le culte de la Déesse en l’inversant, en lui volant ses symboles et ses pouvoirs pour les réattribuer à Yahvé, et en la réduisant au rang de bonniche mortelle soumise en burqa, sous les traits de Marie mère de Jésus. Voilà pourquoi il a fallu inventer 753 ans de haut moyen âge fictif, afin de légitimer la nouvelle religion de Dieu le Père, récupérer les temples isiaques gallo-romains et les rebaptiser églises romanes, christianiser les statues d’Isis désormais appelées vierges noires ou romanes, et effacer cet âge d’or isiaque décadent de la fin de l’empire romain, en le rebaptisant « Âge d’Or Médiéval Chrétien », qui lui est une fiction littéraire écrite par le Vatican…

Lire La Nouvelle Chronologie Matricienne (récentisme) : l’âge d’or chrétien médiéval contre la Rome isiaque

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 463 autres abonnés